Thello

Posté par cfdt, le 1 avril 2021

LOGO_AVIS1-300x257

S'il vous plaît patienter ...

Focus sur deux négociations : NAO & PSE

2021, une année à sec

Le 29 mars dernier, la CFDT était présente aux négociations annuelles obligatoires (NAO) au sein de Thello. Cette troisième NAO était un grand espoir pour les collaborateurs au regard d’un réel changement…

La direction a continué de refuser nos revendications salariales, notamment la réévaluation de la prime d’ancienneté, des heures supplémentaires, de la prime RHR et les primes de décalage.

La renégociation des heures supplémentaires, de la prime d’ancienneté et de la prime RHR étaient nos revendications clés au sein de THELLO pour cette année. Celles-ci datent de nombreuses années, voire depuis la création de l’entreprise THELLO !

Dès la première réunion, la CFDT a fait part à la direction que cette rencontre devait être un début de changement au sein de l’entreprise. Si la direction ne change pas maintenant dans ces positions, elle ne changera jamais ! La CFDT se demande comment l’entreprise THELLO compte conquérir la confiance et l’envie de ses salariés après plusieurs années de promesses, de projets jamais aboutis et maintenant avec la fermeture de l’activité train de jour et train de nuit ?!

La CFDT comprend bien que la situation sanitaire & économique actuelle soit catastrophique… Mais…

Récompenser les salariés

Disponibilité et efforts pendant cette crise exceptionnelle : la CFDT salue tout de même la volonté de l’entreprise de maintenir les salaires à 100 % pour l’activité partielle jusqu’à fin avril, mais c’est un investissement sur le long terme. Cette transformation d’activité entraînera des changements conséquents dans la vie des collaborateurs impactés par le PSE et ne rien attribuer aux collaborateurs – notamment la prime RHR, les heures supplémentaires sur une semaine et la prime d’ancienneté lors des NAO – c’est un mauvais signal !

Nos revendications légitimes

#1 Prime RHR.

#2 Heures supplémentaires sur une semaine au lieu de quatre.

#3 Réévaluation de la prime d’ancienneté à 25 euros sur deux ans au lieu de trois ans.

#4 Prime de décalage.

Autre point important, le PSE

Le plan de sauvegarde de l’emploi a démarré le même jour et cela ne présage rien de bon… La CFDT est inquiète ! La direction doit démontrer avec des faits concrets la volonté de vouloir récupérer le personnel impacté par les suppressions de postes, mettre tout en œuvre pour reclasser aux mieux les collaborateurs. 

Les objectifs de la CFDT lors des réunions de négociation du PSE

#1 La revalorisation des salaires de base à la grande vitesse (conducteurs et agents de bord).

#2 L’indemnité de mobilité sur Paris ou Lyon.

#3 Des aides concrètes sur la recherche et la prise en charge du logement.

Notre principale ligne de mire

#1 Un reclassement interne prioritaire des salariés (à Lyon pour GV et à Trenitalia pour le personnel souhaitant retourner en Italie).

#2 Des conditions de départ avec des indemnités supralégales importantes de licenciement !

Les mots, c’est fini !

C’est seulement grâce à ces objectifs et points clés que Thello pourra commencer à donner une réelle vision, une ambition, mais aussi l’envie aux collaborateurs de se projeter sur le projet de la GV ! Les salariés ont besoin de garanties de la direction, mais aussi d’une vision concrète, de retrouver l’envie dans une société qui, pour le moment, fait tout le contraire plutôt que de fidéliser ses employés. Pour la CFDT, un salarié fidélisé et heureux signifie un salarié productif !

La CFDT & son syndicat des conducteurs de train veulent du concret !  La CFDT ne lâchera rien !

Je télécharge le e-tract en cliquant ici

Print Friendly

Contact | Plan du site | Mentions légales | Crédits | Flux rss