Communiqué de presse

Posté par cfdt, le 3 septembre 2020

LOGO_AVIS1-300x257

S'il vous plaît patienter ...

Saint-Denis, le 3 septembre 2020

Annonces sur le Fret SNCF

La CFDT Cheminots s’oppose aux suppressions de postes !

Alors qu’un plan de relance est attendu de la part du gouvernement, la SAS Fret persiste dans une vision d’immédiateté pour préserver à tout prix sa marge opérationnelle. Fret SNCF supprime des emplois pour faire de la productivité. C’est l’inverse de ce que préconise la CFDT : le transport de marchandises a de l’avenir ! Il faut donc prémunir les emplois et les compétences pour que Fret SNCF soit au rendez-vous de la reprise d’activité.

Pour la SAS Fret, la baisse de l’activité due à la pandémie de Covid-19 et à la crise économique qu’elle a provoquée serait de l’ordre de 25 % par rapport au budget commercial prévu pour l’année 2020 et amènerait à disposer d’un effectif supérieur au besoin pour 2020 et 2021 compte tenu des premières estimations du budget commercial 2021. La SAS Fret profite de ces évaluations pour adapter ses ressources à la charge estimée, que ce soit à la traction ou dans les autres corps de métier. 

Pour la CFDT, il n’est pas pensable de subir l’objectif affiché de suppressions de postes : il faut préserver l’emploi et les compétences. Il faut construire l’avenir.

Nous sommes à un tournant pour le fret ferroviaire. L’ensemble de la population souhaite un vrai report modal et l’Europe envisage de porter la part de marché du rail à 30 % dans le domaine des marchandises, contre 18 % aujourd’hui (9 % même en France). Le positionnement de l’État est très attendu sur le soutien au transport ferroviaire de marchandises, tant par un programme d’investissement sur les infrastructures que par un soutien aux acteurs du ferroviaire dans cette période post-Covid et de la SAS Fret en particulier.

Pour la CFDT Cheminots, il est primordial que la relance du fret ferroviaire se fasse avec la SAS Fret. Elle doit recourir à tous les outils que l’État a mis à la disposition des entreprises pour passer ce cap difficile d’une reprise économique espérée fin 2021. Il s’agit de conserver l’emploi et les compétences des agents du Fret afin d’être pleinement opérationnelle lors de la reprise de l’activité économique prochaine. Il est essentiel pour les agents de la SAS Fret de savoir si la volonté de l’État est de faire une relance du ferroviaire avec la SAS Fret.

Je télécharge le communique de presse en cliquant ici

Print Friendly

Contact | Plan du site | Mentions légales | Crédits | Flux rss