Chrono’Gares Pays de la Loire & Bretagne

Posté par cfdt, le 23 juillet 2019

LOGO_AVIS1-300x257

S'il vous plaît patienter ...

Les espaces de vente resteront à quai, la direction met des rustines !

La CFDT a été reçue vendredi 19 juillet par la direction TGV Ouest à la suite de sa procédure d’alerte sociale (DCI). Le point sur la situation dans les espaces de ventes et les mesures annoncées par la direction à la suite de l’opération CFDT Chrono’Gares.

Ici, comme ailleurs, le constat est le même : les vendeurs sont de plus en plus confrontés à des voyageurs agacés et impatients du fait des conditions d’accueil qu’on leur propose et avec des temps d’attente pour le moins scandaleux…

Une stratégie totalement assumée par la direction 

La SNCF s’obstine à pratiquer la politique de la terre brûlée en fermant de nombreux points de vente et en supprimant des postes de vente à tour de bras… D’ailleurs, la direction s’est fixé un objectif national concernant l’accueil des voyageurs : pas plus d’une heure d’attente, dont 80 % à moins de 30 minutes au 31 décembre 2019. Souvenez-vous, au début de notre opération, elle annonçait pas plus de 30 minutes. Un exercice de sémantique qui met en évidence l’absence de volonté de la SNCF de régler de manière durable l’accueil des voyageurs dans ses points de vente.

À la CFDT, nous disons stop à cette politique du pire et stop aux conditions de travail détestables !

Nous réclamons des conditions d’accueil dignes de ce nom pour nos voyageurs, mais aussi, et surtout, des conditions de travail acceptables pour les vendeurs. La CFDT Cheminots réclame des mesures immédiates et pérennes pour stopper tout cela. La direction est consciente de ces dysfonctionnements, mais ne met que des rustines !

Une action CFDT qui a payé !

La CFDT Cheminots obtient la majoration de la prime de travail de 20 % pour les agents en contact client en gare : vente et escale de Nantes, Rennes, Le Mans, Angers et Laval, ainsi que pour les agents de la RCAD pour les mois de juillet et août. La mise en application se fera sur les fiches de paie d’août et septembre. Pour la CFDT Cheminots, c’est un premier geste qui doit en appeler d’autres, car rien n’est réglé pour le moment.

Service ligne directe 

Afin de pallier l’augmentation des appels au 3635, trois postes sont à pourvoir de suite au RCAD de Vannes. La CFDT Cheminots voit dans ces propositions un geste très modeste de la part de notre direction. Il est clair que ces dispositions ne permettront pas de répondre aux dysfonctionnements structurels tels que nous les connaissons actuellement aux guichets.

La CFDT exige des solutions pérennes

Le recours à des CDD n’est ici évoqué que comme une solution palliative et de toute façon temporaire. Pour la CFDT, l’amélioration souhaitée ne vaut que si elle s’inscrit dans la durée. Cela passe nécessairement par des emplois en nombre suffisant et donc par de vrais recrutements ! L’action Chrono’Gares a établi que la problématique des files d’attente n’était pas différente d’une région à une autre. Pour la CFDT, l’activité Voyages n’a aucune raison de prendre deux mesures différentes (une pour la province et une pour l’Île-de-France), elle exige donc 200 euros par mois et par agent.

La direction SNCF s’engage à faire baisser ces temps d’attente aux guichets. La CFDT Cheminots en doute. Elle est fortement préoccupée par la surcharge de travail du personnel des points de vente et demande à la direction SNCF de mettre en œuvre toutes les dispositions nécessaires afin de préserver l’intégrité des salariés en place.

RDV auprès de vos représentants et signez la pétition en ligne 

Nous avons besoin de vos témoignages. La CFDT opérera un acte 2 de l’opération Chrono’Gares à la rentrée. Cela permettra de vérifier si l’attente des voyageurs aux guichets a vraiment baissé, ainsi que l’état d’amélioration des conditions de travail de nos collègues.

#PlusDeGuichetsSncf #PlusDeCheminotsCommerciaux : http://chng.it/5CBW7yhQ4N 

Je télécharge le e-tract régional en cliquant ici

Print Friendly

Contact | Plan du site | Mentions légales | Crédits | Flux rss