AUDIENCE TRANSILIEN DU 12 MAI LE MATÉRIEL TRANSILIEN FAIT SA RÉVOLUTION

Posté par cfdt, le 8 juin 2022

LOGO_AVIS1-300x257

S'il vous plaît patienter ...

 AUDIENCE TRANSILIEN DU 12 MAI LE MATÉRIEL TRANSILIEN FAIT SA RÉVOLUTION 

Une délégation CFDT cheminots a été reçue par la direction Transilien pour aborder les sujets du matériel.

Le matériel Transilien en quelques chiffres :

  • 176 rames FRANCILIEN (NAT) ont ainsi été livrées entre décembre 2009 et décembre 2015.
  • programme SDMR (Schéma Directeur Matériel Roulant) dont les investissements sont portés l’Autorité Organisatrice IDFM : près de 2,5 Md€ sur la période 2016-2019 et plus de 4,5 Md€ sur la période 2020-23. Au total, à la fin du programme SDMR, près de 10,5 Md€ auront été investis d’ici 2026.

A janvier 2022, 956 rames automotrices circulent en Ile de France soit 95% du parc Matériel Roulant, dont les parcs les plus récents sont :

  • FRANCILIEN (NAT) : 330 rames circulant sur les lignes H, K, L, J, E, P
  • REGIO2N : 92 rames circulant sur les lignes D sud, R et N
  • DUALIS : 30 Tram-Train circulant sur les lignes T4 et T11

A ces rames modernes s’ajoutent la rénovation d’autres rames :

  • 133 rames Z2N rénovées (WHAOU) sur la ligne D
  • A venir, la rénovation de 45 rames Z2N sur la ligne C
  • 71 nouvelles rames (RER NG) seront progressivement mises en service à partir de 2023 : 56 pour la ligne E et 15 pour la ligne D.

Le schéma directeur du matériel roulant et des installations de maintenance a fait l’objet d’investissements sans précédents. (adaptation des installations, adaptation des personnels et des sites, les équipements en toiture nécessitent de revoir celles-ci).

L’évolution du Matériel Roulant nécessite l’adaptation des Technicentres :

  • Lignes H/K :
    • Mise en service d’un atelier type SMGL*sur le groupe C de Joncherolles
    • Un grand programme d’adaptation du site est engagé sur les années S2-2022, 2023 et 2024 : adaptation des 2 ateliers, création d’un 2nd atelier de type SMGL, etc.
    • Installation d’un Banc Automatique Essieu en 2023

*SMGL : système de maintenance garage en bout de ligne

  • Lignes D/R :
    • 3 ateliers de type SMGL ont été mis en service des dernières années : Bercy, Villeneuve Prairies et Corbeil.
    • Le bâtiment 98, sur le site Villeneuve Dépôt a été totalement rénové pour accueillir les REGIO2N.
    • Mise en service en 2022 d’un Banc automatique essieu sur VIP
    • Par ailleurs, un grand programme de création d’un site complet de maintenance (yc VEF, TEF et Banc automatique Essieu) est engagé sur le site de Villeneuve
  • Lignes E/P :
    • 1 atelier de type SMGL a été ouvert en 2021 sur Vaires.
    • Plusieurs voies sur Noisy ont été adaptées et un Banc automatique Essieu mis en service en 2022
    • 2 sites de maintenance sont en émergence, d’abord sur Nanterre (de type SMG) puis sur Mantes (yc TEF)
  • Lignes L/J :
    • Emergence d’un site de maintenance complet sur Val Notre Dame (yc Vérin , tour en fosse, et Banc automatique Essieu)
    • Adaptation des installations sur le site de Levallois et installation fin 2022/début 2023 d’un Banc Automatique Essieu
  • Lignes N/U :
    • Fin 2021, 1 atelier (3 voies FP) a été ouvert sur le site de Montrouge
    • Mise en service en 2022 d’un Banc Automatique Essieu
    • 1 atelier de type SMGL est en émergence sur le site de Montrouge

Commentaires CFDT : la CFDT salue les investissements réalisés tant au niveau du matériel roulant que des installations de maintenance. Elle a rappelé à la direction la nécessité d’accompagner ces changements ( amélioration de la qualité de vie au travail, formation aux nouvelles technologies, amélioration de la rémunération pour tenir compte de ces évolutions tehnologiques,…)

Ouverture à la concurrence en ile de France

Conséquences possibles sur le schéma directeur de la maintenance du matériel roulant :

  • Raisonnement sur un espace-temps différent : durée du contrat et non plus sur des périodes 40 ans
  • Dans cadre des futurs appels d’offre, il sera prévu un transfert du matériel qui appartiendra alors à l’Autorité organisatrice
  • A ce jour les appels d’offres parus comprennent l’exploitation et la maintenance)
La CFDT a rappelé son opposition à la concurrence. Comme sur d’autres régions et notamment en Bourgogne Franche Comté, la CFDT cheminots étudiera toutes les voies de recours pour s’y opposer.

En cas de perte d’un appel d’offre, ce sera le nouvel opérateur qui appliquera son propre schéma de maintenance, la SNCF étant tenue de transmettre un certain nombre d’information dans le cadre de la mise en concurrence.

Banc automatique des essieux qu’est ce que c’est ?

Le banc automatique des essieux est d’un dispositif automatique permettant de réaliser le contrôle métallurgique et dimensionnel des essieux avec un passage de rame à 30 km/h. C’est la SNCF et des constructeurs américains qui ont mis en œuvre ce banc. Il existe ce type de banc en Australie mais uniquement pour les wagons et avec un niveau de précision beaucoup moins important.

Objectifs :

  • Maitrise du schéma de maintenance des essieux,
  • Optimisation de l’usure
  • Amélioration de la disponibilité du parc
  • Amélioration de la fluidité de la maintenance
  • Productivité : à terme 90 % des rames passeront sur le banc, les 10 % restant pour le maintien des compétences organes de roulement des opérateurs.
  • Pour la CFDT, il est important d’anticiper l’impact de cette nouvelle technologie pour les opérateurs OR.

La formation à Transilien :

Durant la période 2022-2025, les enjeux de la formation seront de plusieurs ordres :

  • Volume du nombre de salariés à former
  • Augmentation du parc et des séries de matériel : RER NG et R2N
  • Evolution des métiers et nécessité d’accompagner les montées en compétences sur les nouveaux matériels

Evolution des métiers de la maintenance à horizon 2025 :

  • Davantage de maintenance corrective ciblée avec des signalements correctifs issus des nouvelles rames, de nouvelles équations, d’alertes bancs essieux, de l’exploitation dynamique des lois d’usure…
  • Une programmation/planification agile en capacité de programmer la charge corrective en fonction des opportunités naturelles de maintenance
  • Des pré-diagnostics pour préparer le traitement des signalements correctifs
  • Elargissement des compétences des agents en Technicentre de maintenance.

Les formations Matériel se font actuellement selon 3 modalités principales :

  • Au TechniCampus
  • Par les équipes de l’Ingénierie
  • Sur site.

Avec la volonté de mutualiser les formations entre établissements sur l’Ile-de-France.

Pour la CFDT cheminots il faut valoriser et mieux rémunérer le tutorat pour la transmission du savoir sur site. Pour la CFDT cheminots il est primordial que  la direction du matériel  pilote la formation.

Point sur les recrutements Matériel :

  • Réalisés 2020 : 139
  • Réalisés 2021 : 113
  • Prévisions 2022 : une centaine

A fin avril 2022, le taux d’avancement des recrutements est de 45%.

Trois programmes sont en cours pour favoriser les recrutements au Matériel :

  • Parcours jeunes : prises de contacts avec des lycées professionnels situés à proximité des TNC avec l’objectif de parler de nos métiers, de nous faire connaître, de nouer des partenariats durables et d’engager des jeunes en alternance (dispositifs non pilotés) à compter de septembre 2022
  • Prises de contacts avec la CCI IDF avec l’objectif de conclure une vingtaine de contrats en alternance (dispositifs non pilotés)
  • Booster le dispositif de cooptation.

Point sur les démissions Matériel :

Même si le nombre de démissions est plus important que ce qu’a connu historiquement l’entreprise, le turnover reste très faible au regard de celui du marché et représente moins de 2% des effectifs Matériel :

  • 2019 : 51 démissions
  • 2020 : 35 démissions
  • 2021 : 46 démissions
  • 2022 : 10 démissions à fin avril.

Les démissions concernent principalement le collège exécution, environ 1/3 des démissions concernent des agents de maîtrise.

Mutations Matériel vers la province :

En 2021, 32 mutations vers la province ont été réalisées au départ des technicentres Transilien :

  • TNC PN : 6
  • TNC PSL : 6
  • TMV : 7
  • TNC PE : 3
  • TNC Trappes Montrouge : 6
  • TNC Les Ardoines : 4.

A fin avril 2022, 15 mutations ont été réalisées.

Mutations en IDF depuis les TNC TN vers d’autres activités :

En 2021, 43 mutations ont été réalisées au départ des technicentres Transilien vers d’autres activités en Ile-de-France.

La CFDT a rappelé l’importance d’une politique de rémunération attractive. Les métiers de la maintenance connaissent actuellement une période de plein emploi. Pour la CFDT la rémunération doit répondre aux démissions et aux difficultés de recrutement.

La CFDT demande que la politique salariale pratiquée sur les Technicentres Voyages soit a minima reproduite sur les Technicentres transilien.

Contact CFDT matériel transilien

Tristan noundou  ( Technicentre de Villeneuve tristan.noundou@cfdtcheminots.org tel 07 86 87 15 14

Yanis Bermont ( Technicentre de Villeneuve yanis.bermont@gmail.com tel 06 10 13 38 17

Fabrice Chambelland  secrétaire national matériel fabrice.chambelland@cfdtcheminots.org 06 27 70 45 58

Je télécharge le e-tract en cliquant ici

Print Friendly

Contact | Plan du site | Mentions légales | Crédits | Flux rss