ASCT: LA CFDT PORTE VOS REVENDICATIONS

Posté par cfdt, le 26 janvier 2022

LOGO_AVIS1-300x257

S'il vous plaît patienter ...

DCI du 24 JANVIER 2022.

Lundi 17 Janvier, 3 régions ont été touchées durement par des évènements qui auraient pu être dramatiques (Normandie, Occitanie, Bretagne).

DÈS LE LENDEMAIN, LA CFDT ENCLENCHAIT UNE DÉMARCHE DE CONCERTATION IMMÉDIATE AUPRÈS DE LA SA VOYAGEURS, AFIN DE PORTER SES REVENDICATIONS EN MATIÈRE D’EMPLOI, DE SURETÉ, DE CONDITIONS DE TRAVAIL ET DE SANTÉ AU TRAVAIL.

Depuis plusieurs mois, les agents de la filière trains souffrent. Les évènements sûreté sont nombreux et de plus en plus violents. Le manque de repères et le mal-être s’intensifient.

Les projets et évolutions se multiplient, laissant planer le doute d’un avenir incertain pour notre profession.

La santé et la sécurité des personnels sont de la responsabilité de l’entreprise, la CFDT en attend donc des engagements rapides afin de retrouver un climat serein au sein de la filière.

LES REVENDICATIONS DE LA CFDT CHEMINOTS:

SÛRETÉ

  • Prendre en compte en service les temps d’équipement, d’habillage et de déshabillage. Au regard des dispositions prévues par le Code du travail, le temps d’habillage et de déshabillage doit faire l’objet de contreparties (article L. 3121-3) dès lors que le port d’une tenue est obligatoire.
  • Geler les projets de mise en EAS, ANS
  • Déclencher des embauches SOL et BORD en complément des budgets 2022, pour répondre aux besoins liés à la sûreté. Recruter les CDD actuellement présents sur la filière.
    è Geler les dossiers de réorganisation impactant les agents de la relation clients au SOL
  • Créer un « observatoire territorial de la sûreté trimestriel », avec les partenaires sociaux, la direction et tous les acteurs responsables de la sûreté.
  • Déployer l’application CEZARMOBILE pour les ASCT.
  • Déployer les caméras piétons aux ASCT volontaires
  • Commander des heures de prestations SUGE, limiter le recours aux ADS

RÉMUNÉRATION

  • Rémunérer à taux plein les temps de taxis et hlp graphiqués via la prime d’accompagnement, la fatigue et le risque routier doivent être compensés.
  • Obtenir un état des lieux des temps de parcours vers les lieux de RHR. Ce temps doit être graphiqué pour être rémunéré, respecter le temps de repos, et prendre en compte le risque routier
  • Ouvrir la possibilité de rendre un certain nombre de primes liquidables
  • Compenser l’impact sur la rémunération suite aux périodes de congés, de maladie …
  • Obtenir un véritable 13ème mois

MÉTIER

  • Rétablir la Direction des Trains garantissant la gestion de l’emploi et des gestes métier
  • Relancer la mixité dans les roulements (La seule Gestion par Acti- vité malmène les agents, les rend identifiables et contraint la production) è Former tous les ASCT aux 4S dès l’embauche, rattraper ceux qui n’en n’ont pas bénéficié
  • Travailler le parcours professionnel
  • Compenser la perte de rémunération suite aux évolutions décidées par l’entreprise
  • Respecter l’accord temps de travail (ex RH0077) et les règles qui régissent le titre 1 (pas d’astreinte, commande au plus tard à la FS, temps de repos respecté…)
  • Stopper les demandes d’explications abusives et non justifiées.
  • Alléger la fin de carrière via la mise en place du congé volontaire de fin de carrière
  • Prendre en charge les RPS, désigner des interlocuteurs
  • Doter les ASCT de masques FFP2

EMPLOI

  • Geler les dossiers de réorganisation SOL et BORD
  • Anticiper, réactiver les recrutements SOL et BORD
  • Recruter des opérateurs au sein des commandes du personnel
  • Déployer les assistants RET, les intégrer au sein du parcours professionnel

Je télécharge le e-tract en cliquant ici

Print Friendly

Contact | Plan du site | Mentions légales | Crédits | Flux rss