Communiqué de presse

Posté par cfdt, le 18 avril 2018

LOGO_AVIS1-300x257

S'il vous plaît patienter ...

Date de fin du statut des cheminots

La CFDT condamne l’annonce et la méthode du gouvernement

Contrairement à ses annonces d’ouverture, le gouvernement s’entête dans une méthode inacceptable. Depuis dimanche soir, il a décrété la fin des régimes spéciaux, la filialisation du fret et annoncé aujourd’hui la date de la fin du statut. Tout cela au mépris de l’esprit de négociation qu’il prétend mettre en œuvre.

C’est avec la plus grande détermination que la CFDT conteste la mise à mort du statut des cheminots. La CFDT rappelle que le statut n’a jamais été un obstacle au développement du ferroviaire et à son efficacité. La comparaison avec l’Allemagne, souvent utilisée pour justifier la réforme, en atteste : les cheminots français ont une productivité supérieure à celle de leurs collègues d’outre-Rhin dont le statut a disparu en 1995.

Dans le cadre du « pacte ferroviaire » gouvernemental, une large majorité de la droite parlementaire (454 pour et 80 contre) a voté la fin du statut des cheminots sans se prononcer sur la date. Auparavant avait été votée la disparition du Groupe public ferroviaire remplacé par une holding de sociétés anonymes sous capitaux publics non sécurisés.

Sans aucune négociation, le gouvernement a déclaré la fin du recrutement au statut à compter du 1er janvier 2020. C’est une attaque frontale contre la démocratie sociale et son principe de négociation. La posture gouvernementale a pour objectif de laisser croire que tout est joué et / ou rechercher la radicalisation du conflit et / ou sa prolongation.

La CFDT n’est pas dupe de cette stratégie dangereuse. Elle a porté de nombreuses propositions pour améliorer le système ferroviaire et continuera à œuvrer en ce sens. Pour la CFDT, les cheminots doivent poursuivre leur mobilisation. λλ

La CFDT Cheminots condamne l’arrogance d’un pouvoir qui bafoue la négociation et entraîne un allongement du conflit par des annonces inconsidérées.

Je télécharge le communiqué de presse en cliquant ici

Print Friendly

Contact | Plan du site | Mentions légales | Crédits | Flux rss