COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Posté par cfdt, le 22 septembre 2021

LOGO_AVIS1-300x257

S'il vous plaît patienter ...

Saint-Denis /// 22 Septembre 2021

GARES ET CONNEXIONS

ABANDON DU PROJET DE LA GARE DU NORD.

La direction de l’entreprise annonçait hier l’abandon du projet de la Gare Du Nord suite à des dérives de calendrier et de surcoûts annoncés par CEETRUS (filiale immobilière d’AUCHAN) à qui le contrat avait été attribué.

La dérive constatée est immense : un surcoût de 1,5 milliards d’euros qui représente 80% d’augmentation du budget global du projet.

Concernant le calendrier, l’échéance de 2023 visée pour la coupe du monde de Rugby et les JO était abandonnée et renvoyée à 2026.

La direction de Gares & Connexions a informé ses collaborateurs de cette décision et du fait qu’elle se mettait à pied d’œuvre avec ses filiales AREP et RETAIL & CONNEXIONS afin de relancer un nouveau projet de transformation de la Gare du Nord. 

POUR LA CFDT CHEMINOTS, CES ANNONCES PERMETTENT DE TIRER PLUSIEURS ENSEIGNEMENTS.

#1 la défaillance constatée du concessionnaire doit impérativement amener le Groupe Public SNCF à revoir ses stratégies d’externalisation des travaux : Si le caractère exceptionnel de ce projet, par son coût et son ampleur, provoque un grand retentissement, il ne doit pas occulter le nombre de projets confiés qui aboutissent de façon quasi systématique à des dérives en matière de coûts et de délais. La CFDT Cheminots le répète depuis des années : les cheminotes et les cheminots possèdent la connaissance du patrimoine et l’expertise nécessaire pour la conduite des projets. Il est impératif que le Groupe Public SNCF tire les conséquences de cette situation et engage une logique de ré-internalisation. 

#2 la direction reconnaît l’expertise des filiales de Gares & Connexions en les sollicitant dès à présent pour relancer le projet Gare du Nord : C’est légitime et mérité. Pour la CFDT Cheminots, cela démontre, une fois encore, la nécessité de réintégrer ces personnels au sein de la SNCF. Ce choix doit être celui du progrès social en permettant aux collaborateurs qui travaillent au quotidien avec les cheminots de bénéficier des mêmes garanties. C’est également une condition d’amélioration de la production. Enfin, cela relève de l’efficacité économique puisque des gains significatifs pour Gares & Connexions pourraient être réalisés en annulant les coûts d’interface et de transactions inhérents aux processus de facturation entre société mère et filiale.

#3 Enfin, la CFDT Cheminots s’inquiète des conséquences financières pour la SA Gares & Connexions. Depuis l’annonce de la mise en place du projet, les représentants de la CFDT cheminots au CSE Gares & Connexions ont plusieurs fois demandé à ce que le modèle économique de l’opération soit présenté aux représentants du personnel sans être entendus par la direction. Pour la CFDT Cheminots l’impact financier de cette situation doit être évoqué avec les partenaires sociaux. La construction d’un nouveau modèle est souhaitable et doit être porté par le dialogue social. L’avenir est à construire avec les compétences et les savoir-faire des cheminotes et des cheminots. La CFDT Cheminots s’opposera à ce que les conséquences des choix et des montages financiers hasardeux portent sur les salariés.

Je télécharge le communiqué de presse en cliquant ici

Print Friendly

Contact | Plan du site | Mentions légales | Crédits | Flux rss