Communiqué de presse 11 décembre

Posté par cfdt, le 11 décembre 2019

LOGO_AVIS1-300x257

S'il vous plaît patienter ...

Annonces d’Édouard Philippe sur les retraites

Le scénario du pire

Le Premier ministre a dévoilé les mesures du projet de loi sur les retraites. Que retenir de ses propos pour ce qui concerne les cheminots ?

Rien sur les mesures particulières concernant la SNCF. Un renvoi est fait vers la direction des entreprises sans plus de précisions. Cette annonce constitue clairement un mélange des genres et ne donne aucune clarté. Le mandat donné aux entreprises publiques et le rôle du secrétariat aux Transports ne sont pas connus.

Les mesures annoncées montrent que près de 50 000 cheminots vont perdre leurs droits. Aucune mesure de compensation des droits perdus n’est annoncée, c’est inacceptable !

Dans son discours, le Premier ministre a souhaité s’adresser directement à certaines professions. 

Pour ce qui concerne les cheminots, il leur a adressé une mise en garde pour demander la fin de la grève. L’allocution du Premier ministre a consisté à mettre en opposition « ceux qui galèrent » et les cheminots en illustrant ses propos par des exemples liés à la vie personnelle. 

La CFDT rappelle que les cheminots sont également touchés par les questions de garde d’enfants et de transports. La CFDT rappelle que les cheminots sont des citoyens comme tous les autres et que leur stigmatisation n’est que le produit d’une logique de division conflictuelle que porte le gouvernement. 

Par ces annonces, le gouvernement franchit une ligne rouge posée par la CFDT avec l’introduction de bonus et de malus qui rend l’âge de départ à la retraite à 62 ans totalement théorique pour le porter à 64 ans. 

Par ailleurs, le discours du Premier ministre est marqué par de très larges insuffisances sur le volet social. L’absence de précisions sur le volet lié à la pénibilité en est la preuve. De nombreux flous demeurent. Or, si c’est flou, c’est qu’il y a un loup. 

À la suite des annonces faites, c’est même une meute de loups qui pointe son museau… 

Le Bureau confédéral de la CFDT se réunit dès cet après-midi.

La CFDT Cheminots appelle à l’amplification du mouvement.

Je télécharge le communiqué de presse en cliquant ici

Print Friendly

Contact | Plan du site | Mentions légales | Crédits | Flux rss