QUAND EUROCARGORAIL JOUE AU « CAC 21 » AVEC NOS VIES !

Posté par cheminots cfdt, le 5 juin 2015

LOGO_AVIS1-300x257

S'il vous plaît patienter ...

La direction vient d’annoncer un certain nombre de négociations sociales qui s’échelonneront jusqu’à la mi-juillet. Parmi celles-ci, la CFDT ne retrouve aucune des négociations annoncées ce que nous attendons tous à savoir l’arrêt des interprétations en tout genre sur l’accord de branche ! C’est donc dans un contexte particulièrement difficile sinon alarmant pour les salariés et leurs familles que la NAO 2015 qui va s’ouvrir le 5 juin prochain, . Hasard du calendrier ou pas, le nouveau projet opérationnel censé révolutionner la compétitivité et augmenter la productivité des AFR/CDR, vient lui aussi de faire l’objet de la première réunion d’information consultation au Comité d’Entreprise extraordinaire, le 29 mai dernier.

DE NOMBREUX SALARIÉS IMPACTÉS

Avec ce plan, c’est tout le schéma d’implantation des agences actuelles qui va s’en trouver bouleversé. Pas moins de 14 agences vont littéralement être rayées de la carte : Caffi ers, Nantes, Chalons-en-Champagne, Forbach, Strasbourg, Lérouville, Achères, Mitry, Angouleme, Lyon-Perrache, Chalon-sur-Saône, Culoz, Beaucaire et Marseille, quand d’autres subiront une réduction drastique de leurs eff ectifs: Rouen, Gevray, Badan et Toulouse.
On a réellement l’impression que la direction joue avec la vie de ses salariés. Aujourd’hui elle projette d’ouvrir Metz, Vaires, Porte-les-Valence et Ambérieu alors qu’hier, elle décidait justement de fermer Bourgen-Bresse et Ambérieu.
Ce petit jeu aura bien évidemment un impact catastrophique pour un grand nombre de salariés. Au total, 306 d’entre nous seront directement concernés si ce projet voit le jour.

ET DEMAIN, A QUI LE TOUR ?

Devant l’ampleur du carnage auquel nous risquons d’être confrontés, la CFDT crie haut et fort son opposition face à un plan qu’elle considère non pas
stratégique mais diabolique.
Comme lors du regroupement des régions en 2010, comme pour ARP, comme pour la centralisation, la Direction ECR/DB organise ses différents projets comme elle a toujours organisé notre travail depuis 2006 : de manière totalement aléatoire.
Alors méfiez-vous de tous les discours alarmistes ou opportunistes venant de la direction ou autres, tendant à vous faire croire que le mouvement est
inéluctable et nécessaire. Rien n’est pour le moment figé et nous pouvons, ensemble, espérer mieux.

LA CFDT EST RESPONSABLE ET NE COMMUNIQUE PAS POUR NE RIEN DIRE.

LA CFDT S’OPPOSERA TRÈS FERMEMENT À LA RÉALISATION D’UN PROJET AUQUEL ELLE NE CROIT, NI À LA PERTINENCE, NI À
L’EFFICACITÉ.

Nous ne jouons pas sur les peurs et les craintes. Le changement peut s’inscrire dans la construction d’un avenir pérenne s’il est négocié et partagé par
toutes et tous.

deMAIS SANS ÉCOUTE, SANS RESPECT, SANS CONSIDÉRATION, NOUS ALLONS DROIT DANS LE MUR !
La CFDT exige un mieux disant social et sera intransigeante sur de nombreux points NON négociables !
LA CFDT C’EST L’HUMAIN AVANT TOUT !

SANS GARANTIES FORTES, LA CFDT SERA DANS L’OBLIGATION D’ENGAGER UN RAPPORT DE FORCE SANS
PRÉCÉDENT DONT NOS DIRIGEANTS SERONT LES SEULS RESPONSABLES !!

Sans écoute, sans respect, sans considération, il n’y aura aucune négociation, mais uniquement des expertises et malheureusement des grèves.
NOUS PRÉVENONS ECR ET LA DB QUE CELA RISQUE D’ÊTRE TRÈS PRÉJUDICIABLE !

CE PLAN OPÉRATIONNEL QUI SONNE PLUTÔT COMME UN PLAN DE LICENCIEMENT DÉGUISÉ

Car après la centralisation, ce nouveau projet prend une nouvelle fois pour cible les hommes et les femmes qui ont fait ECR mais aussi leurs familles:
hommes, femmes, enfants. Un véritable “plan social” que la direction espère à tout prix éviter pour se soustraire à ses obligations. Et elle compte sur vous pour y parvenir ! Plus vite vous déclarerez vos intentions et plus vite elle mettra à exécution son projet.
AVEC LA CFDT, NE PENSEZ PAS INDIVIDUEL MAIS COLLECTIF !
Prise en fl agrant délit d’hypocrisie, l’entreprise a d’ores et déjà fait paraître des off res d’emploi pour vous remplacer si vous ne suivez pas le mouvement qui vous sera imposé. Pourtant, la direction ne cesse de clamer que tout le monde gardera sa place, considérant naturel qu’un salarié renonce à sa vie pour aller s’installer à l’autre bout du territoire français !

DES EFFORTS POUR LES SALARIÉS, 1 MILLION D’EUROS POUR NOS DIRIGEANTS !

C’est donc dans ce climat social très tendu que les Organisations Syndicales sont invitées à négocier la NAO 2015, autant dire que les réponses à nos justes revendications seront très attendues ! Un climat social fortement fragilisé par une centralisation qui ne cesse de détériorer des conditions de travail déjà bien difficiles.
Les efforts réalisés par les salariés pour réaliser leur métier au quotidien et réparer les erreurs de planification et de commande sont incommensurables depuis l’arrivée d’ARP et de la planification à Paris.
Tout ce que nous vivons actuellement a été pointé du doigt par la CFDT et les experts : perte de savoir-faire et reprise en main du tout production au détriment de nos conditions de vie et de travail !
UNE FOIS DE PLUS, LA CFDT AVAIT RAISON AVANT L’HEURE !
Pour la CFDT, c’est en priorité sur la valeur de ce travail que se mesure l’engagement du salarié dans l’entreprise et ce sont le salaire et la vie privée qui en sont les contreparties. La distribution des bonus, 800 000 euros non chargés l’année dernière, et l’augmentation plus que significative de la rémunération des 10 plus hauts revenus d’environ 165 000 euros en un an (hors Président et DG) nous ont tous choqué et sont inacceptables.
Plus de 1 millions d’Euros alors qu’on nous annonce des millions de pertes !

EST-CE LE FAMEUX TOP EMPLOYEUR 2020 SELON ECR/DB ?

Aujourd’hui plus que jamais, la direction doit instaurer un véritable contrat social dont l’équité dans la rémunération est un pilier essentiel.
Les salariés veulent une rémunération et une considération qui donnent un sens à leur travail. Pour la CFDT, si la direction ne veut pas risquer de rompre définitivement le dialogue social dans l’entreprise, elle devra faire preuve lors de cette NAO de beaucoup de respect et de reconnaissance envers l’ensemble de ses salariés.
La CFDT restera dans sa ligne de respect des Hommes et des Femmes d’Eurocargorail, en proposant mais aussi en exigeant des garanties pour les salariés, et en priorité ceux impactés par ce Plan Opérationnel qui sonne plutôt comme un plan de licenciement déguisé alors qu’un Plan de Sauvegarde de l’Emploi est obligatoire.
LA CFDT UTILISERA TOUS LES MOYENS QUE LA LÉGISLATION ET LE VRAI SYNDICALISME LUI PERMETTENT POUR AGIR POUR LE BIEN DE TOUS !
Télécharger le pdf

Print Friendly

Contact | Plan du site | Mentions légales | Crédits | Flux rss