Ordonnances loi travail

Posté par cfdt, le 19 septembre 2017

LOGO_AVIS1-300x257

S'il vous plaît patienter ...

10 octobre 2017, l’ultimatum de la CFDT Cheminots concernant le pacte social

Depuis l’annonce du projet d’ordonnances de juin 2017 sur la loi travail, la CFDT a participé, avec toutes les confédérations syndicales, à la concertation avec le gouvernement. Explications.

Avant même la connaissance du projet, fin juin, certains syndicats ont décidé d’engager un mouvement de grève le 12 septembre, en prévoyant une nouvelle action le 21 septembre. Il s’agit d’une démarche politique, car prévue plus de deux mois avant la diffusion du projet. Cela apparaît comme un 3e tour politique de l’élection présidentielle. Faute de stratégie propre, la deuxième organisation syndicale à la SNCF se greffe bon an mal an sur le préavis de la première organisation syndicale. La méthode CFDT a toujours consisté à négocier, à revendiquer et à combattre, créant, si besoin, le rapport de force.

Mobilisation, la méthode CFDT

La CFDT Cheminots porte quatre sujets forts. Zoom.

1 Ordonnances et décrets

Les ordonnances menacent principalement les prérogatives des CHSCT. En effet, la fusion des IRP – obligatoire dans les ordonnances – fait courir un risque majeur sur cette instance. La proximité géographique et la défense des conditions de travail risquent de faire défaut. C’est pourquoi la CFDT Cheminots a demandé au ministre des Transports une dérogation pour notre Groupe, dans le cadre des décrets d’application. Le CHSCT est la priorité absolue concernant la sécurité ferroviaire et celle au travail.

2 La CFDT exige l’ouverture immédiate de la négociation d’un RH 0254 + (salariés contractuels du GPF)

L’avancement des ordonnances oblige à une mise à niveau positive sur certains points. C’est de la responsabilité de la direction du Groupe.

3 Des mesures compensatoires immédiates sur l’augmentation de la CSG (+ 1,7 %)

Ces mesures doivent être prises pour le Groupe public ferroviaire comme pour la fonction publique. Après deux années blanches concernant les salaires, c’est une exigence absolue de la CFDT Cheminots, qui ne peut pas tolérer une perte supplémentaire de pouvoir d’achat et un traitement inégalitaire avec le secteur privé.

4 Concernant l’ouverture à la concurrence

La CFDT revendique auprès de la direction du GPF SNCF et des pouvoirs publics un « bouclier social » basé sur le maintien du statut, le maintien du régime spécial de retraite des cheminots et les avancées liées à l’octroi de nouveaux droits, comme la complémentaire santé pour tous, un système de prévoyance de branche plus favorable que celui existant aujourd’hui à la SNCF…

Le calendrier de la CFDT Cheminots

La CFDT Cheminots a adressé, le 15 septembre dernier, des amendements au gouvernement pour corriger une application stricte ne tenant pas compte des spécificités du ferroviaire. La semaine du 18 au 22 septembre, les militants CFDT Cheminots sont engagés dans des actions interprofessionnelles de la FGTE CFDT auprès des salariés. Un grand rassemblement organisé par la Confédération CFDT se tiendra le 3 octobre prochain. Tous les adhérents de la CFDT Cheminots participeront massivement à cette manifestation, qui va consolider mobilisations et décisions en fonction des réponses gouvernementales et patronales.

Vu la gravité des sujets, la CFDT Cheminots envisage le dépôt d’un préavis de grève nationale concernant tous les cheminots du Groupe public ferroviaire et des entreprises privées dès le 9 octobre au soir.

Cette date est cohérente avec l’engagement des discussions des assises de la mobilité (concertation sur la future loi relative aux transports, notamment ferroviaires). Elle s’inscrirait aussi dans l’unité avec les salariés de la fonction publique, en protestation le 10 octobre (notamment sur notre revendication commune sur la compensation de la hausse de la CSG). En l’absence de certaines réponses et engagements précis de la direction du GPF, la CFDT Cheminots se réserve aussi la possibilité d’un mouvement de grève avant le 10 octobre 2017. Une DCI en ce sens a d’ores et déjà été déposée le 8 septembre dernier. Offensive et constructive, la CFDT Cheminots explique, revendique et combat, pour que le transport ferroviaire d’aujourd’hui et de demain soit porteur de progrès social et de services publics efficaces pour la Nation. La CFDT s’engage à informer les cheminots des négociations et discussions en cours. Elle portera dans ses instances la question d’un mouvement qui pourrait intervenir au plus tard le 10 octobre prochain.

Télécharger le e-tract en cliquant ici

Print Friendly

Contact | Plan du site | Mentions légales | Crédits | Flux rss