Nouvel outil de travail

Posté par cfdt, le 7 décembre 2017

LOGO_AVIS1-300x257

S'il vous plaît patienter ...

2018, l’atterrissage de COSMO !

En juin dernier, nous vous parlions dans un tract du projet COSMO, qui signifie contrôle et service en mobilité. C’est le nouveau dispositif de travail destiné aux agents du service commercial trains et aux agents d’escale effectuant l’embarquement. À terme, il remplacera les outils actuels Pidion, Kabi et Accélio. Décryptage.

Ce projet a été initié mi-2016, avec une présentation à toutes les organisations syndicales. Ensuite, neuf ateliers ont été mis en œuvre dans une démarche participative où la CFDT a pris toute sa place. Il est à noter que six agents d’escale et ASCT ont été totalement associés à ce projet.

Les ateliers ont été conçus autour de trois thèmes

  1. L’écran et le logiciel.
  2. Le matériel, l’ergonomie, le portage et l’aspect sûreté.
  3. La formation, l’accompagnement, le déploiement et l’assistance de dépannage.

Par la suite, deux ateliers complémentaires ont été mis en place afin de définir la solution la plus adaptée pour le portage. La CFDT a participé à cette démarche innovante, qui reste une première pour un projet d’une telle ampleur. Cette méthode permet, pour une fois, par l’écoute et par l’échange, d’associer les futurs utilisateurs aux différentes étapes de la conception. L’objectif est de coconstruire un outil performant et adapté aux besoins des agents.

Certaines organisations syndicales ont fait le choix de ne pas s’associer à cette démarche

Certains trouvaient inutile d’être sollicités uniquement pour émettre un avis « sur la couleur du papier peint ». Pour d’autres, il était inconcevable de s’associer à une démarche ne visant qu’à cautionner la suppression du métier d’ASCT. Cela nous semble très simple comme argument dans la mesure où si la direction avait souhaité confier des Accelio aux agents d’escale, cela aurait eu le même effet. Tous les agents ont ainsi eu leur mot à dire sur le choix de l’outil et ils ont tous pu s’exprimer sur l’ergonomie et le style d’accessoire (TPE, chargeur, etc.), souhaité en fonction de leur façon de travailler. Adopter la posture dogmatique de la chaise vide n’aura pas servi à grand-chose et les agents auront pu s’exprimer visiblement sur autre chose que « la couleur du papier peint »…

Dans cette continuité, il est à souligner la consultation de l’ ICHSCT

En effet, l’Instance de coordination des CHSCT a exprimé un avis favorable pour les 80 comités concernés par le déploiement. Cette démarche a été l’occasion pour la direction de répondre à certaines interrogations et de lever également quelques inquiétudes. L’ICHSCT s’est prononcée avec sept votes pour et deux abstentions, sans recourir à une expertise.

Actuellement, quatre sites pilotes testent cet outil à l’embarquement

Il s’agit de Rennes, Roissy, Lyon et Strasbourg. En 2018, l’outil sera déployé et généralisé pour l’embarquement des TGV, IC et TER pilotes. Pour les ASCT, les premières expérimentations débuteront avec la fonction contrôle, dès le printemps, pour une généralisation attendue fin 2018 en remplacement des Accelio.

En chiffres

  • 95 % des testeurs ont plébiscité le Bluebird EF500 en juillet, au terme de la démarche.
  • 2 000 est le nombre d’agents qui ont été rencontrés, que ce soit au cours des 11 ateliers, lors du « roadshow » ou encore lors de la présentation sur les chantiers.

Pour la CFDT, c’est en étant au plus près des besoins des agents que nous avancerons ! Rapprochez-vous de l’un de vos représentants CFDT pour demander des informations !

Je télécharge le e-tract en cliquant ici

Print Friendly

Contact | Plan du site | Mentions légales | Crédits | Flux rss