NOUVEAU PLAN OPÉRATIONNEL (NPO) :

Posté par cheminots cfdt, le 10 novembre 2015

LOGO_AVIS1-300x257

S'il vous plaît patienter ...

LA DIRECTION ECR DÉCRÈTE UNILATÉRALEMENT LA FIN DES NÉGOCIATIONS

La Direction a toujours imposé son rythme de négociations, ses directives venues d’ici ou d’ailleurs, pour au final ne laisser qu’une toute petite place aux débats avec les Organisations Syndicales.
Aujourd’hui, alors que les Organisations Syndicales venaient de lui faire des contrepropositions communes sur ces mesures sociales destinées à soutenir tant bien que mal le désarroi dans lequel des centaines de salariés vont, par sa faute, être plongés, la Direction a une nouvelle fois donné sa définition du dialogue social.
Elle a en effet décrété que ce qu’elle proposait était à prendre ou à laisser et qu’il n’y avait plus rien à mettre sur la table.

INACCEPTABLE pour la CFDT !!!

Pour nous, la négociation c’est la recherche d’un accord dans l’intérêt de toutes et tous.
C’est dans ce climat irrespectueux, mais surtout IRRESPONSABLE, insufflé par une Direction provocatrice, que la CFDT accompagnée de la CGT et de FO a décidé de claquer la porte des négociations, ce jeudi 5 novembre 2015.

La CFDT n’acceptera JAMAIS des miettes que la Direction jette avec autant de mépris aux visages de celles et ceux qui ont bâti ECR.

LA SITUATION EST GRAVE ET VA VITE DEVENIR EXPLOSIVE, CAR CETTE NOUVELLE PROVOCATION EST CELLE DE TROP…

NOUS NE SOMMES PAS, NOUS SALARIÉS, DE SIMPLES MATRICULES. NOS DIRIGEANTS DOIVENT NOUS ACCORDER PLUS DE CONSIDÉRATION.

Nous n’accepterons jamais de nous laisser sacrifier au profit de la productivité, de la flexibilité et de la profitabilité sans réagir avec FORCE !
Nous invitons notre Direction RH à plus de sérénité et également à renouer le dialogue très rapidement.
Une réunion de négociations étant programmée le 12 novembre 2015.

La Direction n’a pas d’autres alternatives que de négocier avec nous, Organisations Syndicales.
Sans quoi, elle devra se justifier tout d’abord devant ses salariés, ensuite devant son actionnaire et in fine devant la DIRECCTE, si ses intentions sont cachées depuis le début des négociations…

Nous invitons notre Direction RH à plus de sérénité et également à renouer le dialogue très rapidement.

Télécharger le pdf

Print Friendly

Contact | Plan du site | Mentions légales | Crédits | Flux rss