Dans vos régions
map

Trouvez un correspondant CFDT dans votre région :
Cliquez-ici

LES CHEMINOTS EN ACCORD AVEC LA CFDT !

Posté par cheminots cfdt, le 3 juin 2016

LOGO_AVIS1-300x257

S'il vous plaît patienter ...

85 % de cheminots non-grévistes le confirment !

Traîtres, vendus, collabos, pourris, voilà donc ce que certains véhiculent comme messages pour tenter de discréditer la CFDT, coupable selon eux de refuser de participer à l’hystérie collective consistant à créer du désordre à des fins idéologiques.

Fort du soutien de moins de deux cheminots sur dix, alors qu’elles sont censées représenter plus de huit cheminots sur dix, les organisations syndicales CGT, UNSA (jusqu’à hier soir) et SUD-RAIL entendent donc nous imposer une stratégie destructrice conduisant inéluctablement à un suicide collectif. Cela est pire pour ceux qui s’autoproclament comme les seuls représentants de l’encadrement puisqu’ils mobilisent moins de 2 % de leur soi-disant électorat. Face à ce sacré désaveu, il devient difficile de trouver une légitimité et un réel soutien de la part des salariés. Alors, peut-on légitimement penser avoir raison et imposer sa pensée contre l’avis de la majorité de ceux que l’on représente ?

nous avons une autre vision de la démocratie et de la représentativité !

Rappel historique
1999 : l’accord d’entreprise dit accord 35 h (RH 0077) est signé par la CFDT et la CGT seulement (SUD et UNSA ne l’ont pas signé).
2007 : ouverture à la concurrence du Fret.
2008 : négociation de l’accord Fret (très décrié aujourd’hui par tous), pourtant signé par UNSA, CFTC et CGC, dénoncé par CFDT et FO, applicable car non dénoncé par CGT.
2014, réforme du ferroviaire :
La création du GPF SNCF au caractère indissociable et solidaire.
Le maintien du statut pour les cheminots.
Le maintien du régime de protection sociale et de retraites pour les cheminots du cadre permanent.
Dans le cadre de la loi du 4 août 2014, par le dépôt d’amendements, la CFDT obtenait :
La règle d’or (tout nouveau projet d’investissement doit être financé).
Sous deux ans, un bilan financier et un rapport parlementaire visant à traiter le désendettement du groupe public. La CFDT rencontrait le député Gilles Savary dès avril 2016 à ce sujet et le ministre Alain Vidalies à plusieurs reprises. Le gouvernement, conformément au calendrier initial, fera des propositions en août 2016 sur les investissements nécessaires pour soutenir le système ferroviaire.
La mise en oeuvre de la complémentaire santé pour les cheminots contractuels.
Le doublement de la « Prime » pour les cheminots exécution et maîtrise.
En 2015, la CFDT négociait et obtenait :
La mise en place de l’intéressement.
Le chèque-déjeuner pour les cheminots privés de restaurant d’entreprise à partir d’octobre 2016.
La renégociation du Plan d’Épargne de Groupe avec hausse de l’abondement.
La revalorisation de 100 euros de la Prime Vacances.
À ce jour, en 2016 :
La CFDT respecte le mandat donné par ses adhérents, les conditions de travail des cheminots sont sauvegardées.
Maintien du RH 0077 le 30 mai 2016 : par un relevé de décisions négocié le week-end du 28 et 29 mai, la CFDT obtient l’intégration dans le futur accord d’entreprise sur le temps de travail le maintien du RH 0077, baptisé par l’entreprise elle-même RH 0077+.
Une CCN de haut niveau.

Voici les principales évolutions négociées par la CFDT en prenant pour référence l’accord FRET signé par UNSA, CFTC et CGC, dénoncé par CFDT et FO et applicable car non dénoncé par CGT.

Nombre de repos
2008        2016
104            117 Roulants
104            113 Sédentaires
Nombre de jours fériés compensés
2008             2016
0                        5
Nombre de jours de congés, y compris fractionnels
2008           2016
27                 28
Écart concurrentiel EFP / GPF
Accord Fret 2008 : RH 0077   entre 20 et 25 %
Accord CCN 2016 volet temps de travail : Projet RH 0077+   entre 8 et 9 %.

 
Télécharger le pdf


Contact | Plan du site | Mentions légales | Crédits | Flux rss