LE GPF TRANSPOSE LE PRINCIPE DE DON DE JOURS DE REPOS ENTRE CHEMINOTS POUR ENFANT MALADE

Posté par cheminots cfdt, le 10 juin 2015

LOGO_AVIS1-300x257

S'il vous plaît patienter ...

C’est officiel ! Le Groupe Public Ferroviaire vient de transposer dans ses règlements la possibilité pour un cheminot de donner à un collègue ses jours de repos pour s’occuper de son enfant gravement malade.

Le Groupe Public Ferroviaire adapte de fait la loi du 9 mai 2014 qui autorise sous conditions le don de jours de congé ou d’aménagement et de réduction du temps de travail à un parent d’un enfant gravement malade. Ils pourront ainsi renoncer anonymement et sans contrepartie à tout jour
de repos non pris (…) au bénéfice d’un autre agent cheminot.
Le bénéficiaire, qui garde sa rémunération, doit avoir un enfant de moins de vingt ans atteint d’une maladie, d’un handicap ou victime d’un accident
d’une particulière gravité rendant indispensable une présence soutenue.

L’ensemble des modalités sont reprises sous une note intitulée «Don de jours de repos dans le GPF

sncf

 

Télécharger le pdf

Print Friendly

Contact | Plan du site | Mentions légales | Crédits | Flux rss