Dans vos régions
map

Trouvez un correspondant CFDT dans votre région :
Cliquez-ici

LA CFDT EXIGE LE RESPECT DE LA LOI!

Posté par cheminots cfdt, le 11 décembre 2015

LOGO_AVIS1-300x257

S'il vous plaît patienter ...

La CFDT, première organisation syndicale pour défendre les cheminots, a été la seule à interpeller le DRH du Groupe Public Ferroviaire SNCF lors du CCE du 2 décembre 2015, sur les engagements pris en matière d’emploi et relatifs aux conditions d’embauche au statut. En effet, la CFDT a toujours défendu le statut et s’est toujours employée à apporter des garanties solides.

EMPLOI, STATUT, RÉGIME SPÉCIAL

QUELS SONT CES ENGAGEMENTS ?

table

La loi donne l’objectif, les accords de modernisation le précisent, les débats parlementaires le confirment ! Dès le mois de mars 2013, la CFDT Cheminots a tout mis en oeuvre pour garantir le statut des cheminots du cadre permanent.
COMMENT ?
En négociant pour aboutir aux accords de modernisation, signés le, 13 juin 2014, conclus avec Frédéric CUVILLIER, ministre des Transports.
CE QUE CES ACCORDS PRÉVOIENT CONCERNANT LE RECRUTEMENT AU STATUT
Les règles d’embauche au statut demeurent inchangées.
Les recrutements de personnels contractuels devront se maintenir dans les prochaines années à un niveau correspondant à celui constaté actuellement.
L’OBJECTIF DE LA DIRECTION :
DIMINUER LE NOMBRE D’EMPLOIS AU CADRE PERMANENT
La direction considère que la compétitivité du Groupe Public Ferroviaire SNCF passe et passera encore demain par la réduction des coûts du travail, prioritairement par la suppression d’emplois, avec le recours accru au recrutement de contractuels ainsi qu’à la sous-traitance.

Cette position a été confirmée le 18 juin 2014 par Frédéric CUVILLIER qui, au cours des débats parlementaires, précisait qu’il n’est? pas de la responsabilité de l’État de se substituer aux partenaires sociaux. Or, c’est bien d’une discussion entre les partenaires sociaux que relève la proportion d’emplois hors statut et les modalités de mise en oeuvre de l’article 1er

LA DIRECTION FAIT LE PARI DE L’ÉCHEC.
LA CFDT CHEMINOTS DÉNONCE CETTE MANIPULATION!
Si la négociation n’aboutit pas, il revient au conseil de surveillance de trancher sur ces sujets. La direction provoque l’échec de la négociation ne doutant pas du positionnement du conseil de surveillance manifestement considéré comme une chambre d’enregistrement.
La tactique est simple : proposer un accord, vide de tout engagement et de toute ouverture, pour créer l’impasse.
Pour la CFDT, pas d’accord croupion ni de conseil de surveillance godillot, mais un dialogue social de qualité!

LA CFDT EXIGE LE RESPECT DES ACCORDS DU 13 JUIN 2014 ET DÉFEND LES RECRUTEMENTS AU CADRE PERMANENT AVEC SON RÉGIME SPÉCIAL
La conclusion d’un accord pluriannuel sur le rapport entre effectifs du cadre permanent et contractuels permet de consolider notre statut avec son régime spécial. La CFDT revendique des droits supplémentaires pour les cheminots contractuels. Cette défense est essentielle pour la CFDT qui sera toujours prompte à construire les garanties indispensables pour faire face aux évolutions du transport ferroviaire. C’est pour toutes ces raisons que la CFDT Cheminots proposera aux autres organisations syndicales le projet d’une DCI lors de la prochaine rencontre entre fédérations de cheminots.

Télécharger le pdf


Contact | Plan du site | Mentions légales | Crédits | Flux rss