Dans vos régions
map

Trouvez un correspondant CFDT dans votre région :
Cliquez-ici

FORMATION PROFESSIONNELLE

Posté par cheminots cfdt, le 22 juin 2017

LOGO_AVIS1-300x257

S'il vous plaît patienter ...

FORMATION PROFESSIONNELLE

LA CFDT CHEMINOTS SIGNE L’ACCORD !

Conformément à ses statuts et à ses principes démocratiques, le Conseil national de la CFDT Cheminots, qui s’est réuni le 20 juin, a décidé de signer le projet d’accord de branche relatif à la formation professionnelle.

Cette signature prouve, une nouvelle fois, que la CFDT respecte sa stratégie claire et déterminée de négociation sociale au niveau de la branche ferroviaire, avec pour objectif la défense de tous les cheminots du secteur public et privé, ainsi que la lutte contre le dumping social entre les salariés.

Après avoir négocié un accord sur le temps de travail, synonyme de véritable progrès social pour les salariés de la branche ferroviaire, les négociations avec l’UTP, l’organisation syndicale patronale, ont permis à la CFDT d’imposer des améliorations conséquentes au projet d’accord de branche relatif à la formation professionnelle. Cet accord est ouvert pour signature jusqu’au 26 juin prochain. S’il reccueille plus de 30 % des signatures des organisations syndicales, il sera validé. Les organisations syndicales non signataires auront ensuite jusqu’au 11 juillet pour faire connaître leur intention quant à une éventuelle dénonciation.

La CFDT, déterminée à faire prendre en compte ses revendications !
Comme à son habitude, l’organisation patronale a déployé d’importants efforts pour limiter les précisions et ses engagements dans le texte du projet d’accord. Il a donc fallu batailler avec des arguments forts pour démontrer la faiblesse de certaines contre-propositions de l’UTP, qui manquaient d’ambitions.
Cette posture de l’UTP n’a pas bousculé la détermination de la CFDT à avancer ses revendications et à obtenir l’intégration de ses propositions d’amendements dans le projet d’accord.
Au cours des cinq séances de négociation en Commission mixte paritaire nationale (CMPN), la CFDT n’a eu de cesse d’améliorer le contenu de l’accord.

Des avancées significatives sont à porter au crédit de la CFDT cheminots :

  1. Nécessité de créer des certificats de qualification professionnelle (CQP), intégrant les enjeux de sécurité et de la compréhension des systèmes ferroviaires.
  2. Mise en cohérence de la catégorisation des CQP avec les métiers du système de classification de la branche et le répertoire national de certification professionnelle pour favoriser le lien avec les parcours professionnels.
  3. Création d’articles spécifiques, relatifs à l’inaptitude et la sûreté.
  4. Mise en place d’un entretien systématique en cas de perte des aptitudes physiques et psychologiques ou des habilitations du métier.
  5. Attention particulière portée aux demandes de congé individuel de formation (CIF) et à la sécurisation des parcours professionnels en cas d’inaptitude ou de perte des habilitations du métier.
  6. Interdiction de substitution d’un CDI par un contrat d’alternance.
  7. Valorisation obligatoire de la fonction de maître d’apprentissage / tuteur.
  8. Consolidation, à la demande de la CFDT, des nombreuses clauses issues des évolutions législatives récentes et de l’accord national interprofessionnel (ANI), signé par la Confédération CFDT : rénovation des dispositifs VAE / VAP et mise en oeuvre du compte personnel de formation (CPF).

DES TRAVAUX ENCORE LOIN D’ÊTRE ACHEVÉS !

Bien entendu, la conclusion d’un accord de formation présente l’intérêt de construire l’un des éléments essentiels de notre Convention collective nationale de la branche ferroviaire, ce qui représente un outil de réduction des risques de dumping social. Un travail très important attend désormais les délégués CFDT au sein de la Commision paritaire nationale Emploi et formation professionnelle (CPNE) et de la Section paritaire professionnelle (SPP) pour donner corps à cette nouvelle étape dans la construction de la CCN de notre branche.

Télécharger le pdf


Contact | Plan du site | Mentions légales | Crédits | Flux rss