Dans vos régions
map

Trouvez un correspondant CFDT dans votre région :
Cliquez-ici

CADRES DES ENTREPRISES FERROVIAIRES PRIVEES : VOUS ETES EN DANGER

Posté par cfdt, le 15 novembre 2013

Toujours plus de performance et de polyvalence. Toujours plus de contrôle et de contraintes… Toujours plus d’autonomie, mais sans moyen d’exercer leurs responsabilités. Les Cadres revendiquent un pouvoir réel sur les missions qui leur sont confiées

 

Numéro 1 chez les cadres, la CFDT souhaite que vous preniez conscience des risques sur votre santé, votre vie et celles de ceux qui vous entourent que ce soient vos proches ou bien les salariés dont vous avez la responsabilité.
Ce n’est pas pour rien que les cadres adhèrent majoritairement à la CFDT, syndicat le mieux implanté dans les entreprises. Un cadre sur
quatre fait confiance à la CFDT. Avec 26,8 % des voix dans l’encadrement, la CFDT est le premier syndicat pour les cadres du privé, loin devant la CGT (21 %) et la CFE-CGC (18,14 %).

Ce n’est pas une fatalité.

Défendre, Proposer et Construire ont toujours été pour notre
organisation syndicale les piliers d’une structure syndicale écoutée.

La CFDT en étant présente dans les structures représentatives du personnel alerte les salariés sur les risques pour votre santé, votre vie et celle de ceux qui vous entourent. Soumis à une pression constante et à une charge de travail en constante augmentation notamment par une production journalière
« coûte que coûte »…
Nous avons l’expérience et la volonté d’améliorer vos conditions de vie et de travail, et donc, par corrélation, celles de tous ceux qui sont placés sous votre autorité. Dans certaines entreprises, le management par la peur ne se résume pas à des mots couchés sur les tracts des syndicats pessimistes ou ignorants de la réalité du « marché ». C’est un fait… Dans d’autres, c’est le manque d’organisation et de moyens qui vous entrave dans votre volonté de bien travailler, de mieux travailler, de produire mieux.
Le management des personnes suppose de prendre le temps d’analyser les résultats pour voir, le cas échéant, ce qui pénalise la performance. Car si les organisations syndicales sont la pierre angulaire du dialogue social dans les entreprises, elles ne sont pas là pour dire non aux projets des directions. Elles agissent pour le bien individuel et collectif des salariés, de TOUS les salariés.

La CFDT fait partie de celles-là. Nous refusons ce qui est contraire à nos valeurs,
notamment les inégalités et les discriminations.

reporting

 

 

Nous agissons pour l’obtention de droits nouveaux, pour l’égalité Hommes/Femmes et sommes
contre toutes formes de harcèlements volontaires ou non.

Aujourd’hui, nous n’acceptons pas que certains d’entre vous subissent des pressions
constantes et les répercutent sur leurs collaborateurs…consciemment ou non !

Et pourtant, si le stress professionnel concerne l’individu salarié, ses causes doivent être recherchées dans les méthodes de management et d’organisation de l’entreprise, fortement
marquées ces dernières années par l’individualisation croissante des modes de gestion. Le stress questionne avant tout les
systèmes et rouages de l’entreprise. Mais tout se passe comme si le stress faisait partie du boulot ! En effet, soit les cadres sont dans le déni, dans ce fameux « code de l’honneur », soit ils récupèrent de cette usure professionnelle grâce aux jours de repos RTT.

Le DANGER est là !

Les signaux avant-coureurs sont pratiquement inexistants et quand ça lâche, ça casse. N’ayant plus conscience qu’ils subissent des pressions, ils les considèrent comme normales, car banalisées.


Alors, agir ainsi, c’est subir !

 

Subir le management de la peur ou subir le manque de moyens, se « satisfaire » de la mauvaise organisation, c’est dire implicitement OUI ! Pour la CFDT, savoir dire NON c’est aussi s’imposer et imposer sa vision du travail tout en se faisant respecter et en respectant les autres !

Dire NON c’est aussi ne pas faire aux autres ce que vous ne voudriez pas que l’on vous fasse !

stressUne nouvelle approche du stress

À la CFDT, nous avons une autre vision de l’entreprise !
Une entreprise doit prospérer intelligemment en synergie avec l’environnement professionnel des salariés, car ce n’est pas en tirant à contre sens que le fonctionnement interne permettra de se développer !
Tirer dans le même sens doit être choisi, réfléchi, et non imposé par la force !

Pour la CFDT, l’enjeu est de remettre du collectif dans les relations de travail et d’encadrer les règles de l’individualisation par
la négociation collective. Mais avant tout réinterroger les modes d’organisation, les modes de management, les critères et outils de gestion et de mesure de la performance. Les réponses des entreprises par le renfort des dispositifs d’écoute, d’accueil, ne sauraient suffire. C’est bien de compétences RH de proximité dans les collectifs de travail dont les managers ont besoin, d’un équipement leur permettant de retrouver des espaces de responsabilité, des espaces d’action, une reprise de pouvoir sur l’organisation du travail et ce qui peut y contribuer. Vaste chantier pour les acteurs de proximité que vous êtes.
Le stress n’est pas lié à une quelconque fragilité individuelle, mais est dû avant tout à une organisation perturbée du travail. Il ne faut pas croire que le stress soit d’abord lié aux problèmes personnels : c’est l’entreprise qui est bien responsable des conditions de travail et de vie dans lesquelles évoluent les salariés.

 Agir sur les pratiques professionnelles

La conduite des situations de travail


Le management responsable a plus besoin de pratiques, d’anticipation, d’accompagnement en situation réelle et de corrections éventuelles, plutôt que des codes, des normes et du reporting… La formation des acteurs Accroître la formation des managers, mais aussi celle de tous les salariés, de façon partagée et continue ; utiliser une pédagogie qui questionne les faits et les situations. La CFDT rappelle que demander à un salarié de suivre une Directive contraire à son éthique et altérant son travail quotidien constitue un danger déjà reconnu par plusieurs spécialistes sous le terme : d’injonctions paradoxales.

Délégation de pouvoirs

Le régime juridique de la délégation de pouvoirs est quasi exclusivement jurisprudentiel. Il doit bien sûr y avoir un rapport de subordination entre le délégant et le délégataire qui doit disposer pleinement de la compétence, de l’autorité et des moyens nécessaires pour accomplir la mission confiée. La délégation doit être précise et limitée dans son champ et dans le temps. Mais le cadre possédant la délégation de pouvoirs (président de CHSCT par exemple) sera à la première barre devant le juge. Mais elle ne doit pas décharger le délégant de toutes ses responsabilités qui l’accompagneront…

Ce que la CFDT revendique :

 

  • Une vraie réflexion sur le contenu du travail.
  • Un contenu métier clair et solide.
  •  Des parcours professionnels valorisants et sources d’enrichissements pour le salarié.
  • Produire une organisation qui n’empêche pas les gens de travailler leur responsabilité devrait être de veiller au « bien travailler » et non de produire du mal-être au travail. Or, aujourd’hui, non seulement ils produisent du mal-être, mais ils en sont les premières victimes

 REJOINGNEZ LA CFDT : « Parce-qu’un détail peut tout changer ! »

ADHÉRER à la CFDT-CADRE ? Pourquoi ?

Rejoignez une communauté de près de 80 000 cadres Entrez en dialogue avec les cadres adhérents de votre entreprise. Développez des relations
avec des professionnels du même métier. Développez un réseau avec nos élus et nos délégués, dans l’entreprise et votre branche professionnelle.
Défendez la dimension sociétale de votre
métier
Créer des réponses « durables » à des questions individuelles : management, organisation du travail, développement des compétences. Se positionner comme un manager ou expert « responsable » face à son équipe ou aux dirigeants de l’entreprise. Réfléchir au sens de son travail et à la responsabilité sociale. Bénéficiez des services à l’adhérent Une assistance juridique globale. Vous êtes défendus individuellement en cas de conflit sur votre lieu de travail, y compris sur le plan juridique en cas de litige avec votre employeur ou en cas de licenciement. Et collectivement
en matière d’augmentation de salaire, de développement des compétences, d’amélioration des conditions de travail et d’exercice de vos responsabilités, etc. Une assurance. La Protection juridique de la vie professionnelle ViePro 2 défend la présomption d’innocence, le soutien d’un
avocat, assure des prises en charge de haut niveau et la situation d’urgence. Un accompagnement dans la vie professionnelle. La CFDT Cadres propose le service DilemPro2, une aide pour faire face à un dilemme de responsabilité. Après un contact, nous proposons une rencontre avec
un cadre expérimenté qui accompagnera la démarche de discernement. D’autres expertises, notamment techniques ou juridiques, peuvent également être mobilisées. Des abonnements: revue Cadres trimestrielle, magazine CFDT mensuel , pres se professionnelle.

 

Downloads Folder 

Contact | Plan du site | Mentions légales | Crédits | Flux rss