Accords nationaux interprofessionnels :

Posté par cfdt, le 26 novembre 2014

LOGO_AVIS1-300x257

S'il vous plaît patienter ...

dialogue
Accords nationaux interprofessionnels :

L’ENGAGEMENT, LA SIGNATURE DE LA CFDT AU SERVICE DES AVANCÉES POUR LES CHEMINOTS

En décembre 2013, la CFDT signait l’accord national interprofessionnel (A.N.I) sur la formation.
Il apporte aux salariés et aux demandeurs d’emploi de nouveaux droits en matière de formation
professionnelle. Cet accord réforme la formation en profondeur autour des compétences
et de l’emploi. Une nouvelle façon de penser et d’agir, grâce à la formation tout au long
de la vie professionnelle. Une avancée obtenue grâce à l’action de la CFDT !

 

 

 LE COMPTE PERSONNEL DE FORMATION (CPF)
→ Adieu au DIF : il est remplacé par le compte personnel de formation qui est provisionné chaque année par l’employeur. Le plafond est relevé et passe à 150 heures.
→ Les acteurs sont responsabilisés : les actions de formation devront répondre à des critères très précis.
→ Le salarié : il pourra utiliser, sous certaines conditions, le crédit d’heures du compte personnel de formation de sa propre initiative.

Les heures du DIF restent mobilisables dans les mêmes conditions que le CPF jusqu’au 1er janvier 2021.

LES ENTRETIENS PROFESSIONNELS
→ La périodicité de l’entretien de formation passe à deux ans : son but reste identique – étudier les perspectives d’évolution du salarié.
→ Nouveauté : un bilan est institué tous les six ans.
→ Objectif : apprécier si l’agent :
▸ a bénéficié d’au moins une action de formation,
▸ a acquis des éléments de certification par la formation ou la VAE,
▸ a bénéficié d’une progression salariale ou professionnelle.

Des mesures contraignantes d’abondement sont prévues en cas de non réalisation des entretiens professionnels et de l’atteinte de deux des trois mesures ci-dessus.

POUR LA CFDT, CES NOUVEAUTÉS SONT DE VÉRITABLES AVANCÉES POUR SÉCURISER LES PARCOURS PROFESSIONNELS.

LE CONSEIL EN ÉVOLUTION PROFESSIONNELLE
→ Accessible à tous, tout au long de la vie professionnelle. Ce service est mis en oeuvre en dehors de l’entreprise dans le cadre du service régional de formation.

LA CFDT EST LA SEULE ORGANISATION REPRÉSENTATIVE À LA SNCF À S’ENGAGER, À NÉGOCIER ET À SIGNER LES ACCORDS NATIONAUX
INTERPROFESSIONNELS QUI PERMETTENT DE FAIRE AVANCER LES DROITS DES SALARIÉS DANS TOUTES LES ENTREPRISES, QUELLE QUE
SOIT LEUR TAILLE OU LEURS SECTEURS D’ACTIVITÉ. CES ACCORDS NATIONAUX INTERPROFESSIONNELS OUVRENT DE NOUVELLES
OPPORTUNITÉS POUR LES CHEMINOTS.

UN DIALOGUE SOCIAL RENFORCÉ
→ La consultation des représentants du personnel au sujet du plan de formation et les informations fournies est élargie. La loi prévoit que la négociation triennale sur la G.P.E.C (Gestion Prévisionnelle des Emplois et Compétences) examine de manière plus approfondie la situation et les perspectives d’évolution de l’emploi. Les possibilités d’abondement du compte personnel de formation seront discutées au cours de cette
négociation.

LE DIALOGUE ET LA CONTRACTUALISATION AUTOUR DES GRANDS SUJETS DU TRAVAIL SONT LE MOYEN, AU TRAVERS DES A.N.I ET LEUR DÉCLINAISON À LA SNCF :
→ d’ouvrir de nouveaux champs de négociation (mixité, QVT, etc.),
→ d’adapter les engagements de chacun à la réalité des situations,
→ d’apporter des droits nouveaux aux salariés.

L’ANI SUR LA SÉCURISATION DE L’EMPLOI IMPLIQUERA À TERME LA MISE EN PLACE D’UNE MUTUELLE POUR TOUS À LA SNCF !

LA CFDT CHEMINOTS ENTEND PROFITER DE L’ÉVOLUTION DU GROUPE PUBLIC FERROVIAIRE POUR FAIRE ENTRER VÉRITABLEMENT LE DIALOGUE SOCIAL À LA SNCF DANS L’ÈRE DE LA MODERNITÉ, COMME ELLE LE FAIT TOUS LES JOURS DANS LES AUTRES BRANCHES PROFESSIONNELLES.

LA CFDT A RAPPELÉ QUE LES NOUVELLES DISPOSITIONS IMPACTAIENT LE CONTENU DE L’ACCORD FORMATION EN PLACE À LA SNCF.

LA CFDT DEMANDE L’OUVERTURE DE NÉGOCIATIONS EN VUE DE LA SIGNATURE D’UN ACCORD DE GESTION PRÉVISIONNELLE DE L’EMPLOI ET DES COMPÉTENCES, EN LIEN AVEC LA NOUVELLE ARCHITECTURE DU GROUPE PUBLIC FERROVIAIRE.

LA CFDT CHEMINOTS NE SE CONTENTERA PAS DU STATUT-QUO SUR CE DOSSIER. LES CHEMINOTS ONT DROIT AUX MÊMES AVANCÉES QUE LES AUTRES SALARIÉS ET AU SYNDICALISME DE PROGRÈS INCARNÉ PAR LA CFDT.

Downloads Folder

Print Friendly

Contact | Plan du site | Mentions légales | Crédits | Flux rss