Dans vos régions
map

Trouvez un correspondant CFDT dans votre région :
Cliquez-ici

A L’ÉCOUTE des RET A L’ÉCOUTE DU PÔLE PRODUCTION LA CFDT VOUS DEFEND !

Posté par cfdt, le 6 août 2014

La CFDT a rencontré la nouvelle Directrice des trains, pour réaffirmer ses revendications, et rappeler ses inquiétudes face au climat délétère qui règne dans les ECT.

Sévère Etat des lieux !!!

Difficile de ménager son équipe et de contenter son propre encadrement !
Etendue géographique, mobilité et horaires décalés de leurs collaborateurs, effectifs par équipes variables et trop importants, multiplicité des outils, manque de moyens humains, rémunération souvent inférieure à celle des ASCT sont le quotidien des RET.

 

encadrer autrement

LA CFDT REVENDIQUE POUR LES RET

Un effectif d’ASCT par RET adapté, avec un maximum de 20 agents par équipe.
L’allègement des taches de « reporting, réunion, forum… ».
Une déclinaison du corpus de formation des ASCT (initiale et perfectionnement), à l’ensemble de la ligne managériale, du RET au DUO.
Une charge de travail adaptée aux RET faisant le choix d’exercer leur activité à temps partiel.
La réelle prise en compte de la QVT.
L’évaluation et la prise en compte des RPS.
La réaffirmation des prérogatives du RET en matière de notations et de
management.

LA CFDT REVENDIQUE pour les RCT et les IL :

Les RCT et les agents des pôles production sont les premiers concernés par la grogne latente des ASCT et subissent directement le manque de robustesse de la production. Ces métiers sont au coeur des ECT et doivent être reconnus à leur juste valeur.
• Jusqu’à présent les RCT bénéficient de la prime+ obtenue par la CFDT en 2012 et la DDT admet que les compétences managériales des RCT, opérateurs et prévisionnistes doivent être reconnues.
• Au carrefour des lignes managériales et opérationnelles, les agents des pôles production ont su développer de véritables compétences managériales.

La CFDT revendique :
• Une véritable notion de passation de service pour les agents postés doit être établie et compensée en temps.
• La technicité du métier doit être reconnue au travers d’un véritable parcours professionnel.
• L’obtention d’une déclinaison du corpus de formation, initiale et perfectionnement, des ASCT
• Le code prime 25 pour l’ensemble des RCT, quelque soit leur grade
• « Sentiment d’être un encadrant de second ordre, poste en 2 ou 3×8, crispation des relations entre opérateurs, RET et ASCT, Turn-over important, perte de compétences… » Les agents des pôles production doivent bénéficier d’une véritable reconnaissance des compétences déployées, et à ce titre bénéficier de la GIR fonctionnelle.

Intermédiaires Locaux :
• Au sein des ECT gravitent des femmes et des hommes de l’ombre, les Intermédiaires Locaux. Essentiels à la vie des établissements trains, sont-ils pour autant reconnus ? Pour la CFDT la réponse est non ! Les postes d’IL doivent être revalorisés et pérennisés,
la CFDT demande :
• Un véritable cursus de formation.
• Un véritable déroulement de carrière aboutissant à la Qualif D.

Downloads Folder

 

Contact | Plan du site | Mentions légales | Crédits | Flux rss